Vous êtes ici : Accueil : Actualité

  • a-
  • a+
  • Imprimer la page
  • Ajouter aux favoris

Changement climatique : le rôle clé de la gestion des déchets

Changement climatique : le rôle clé de la gestion des déchets

Publié en amont de la conférence mondiale sur le climat (COP 21), un rapport réévalue à la hausse l’impact de la gestion des déchets sur les changements climatiques et les émissions de gaz à effet de serre (GES) et recommande de donner la priorité à la prévention, et réemploi et au recyclage.

Commandité par Zero Waste Europe(1), Zero Waste France(2) et ACR+(3), le rapport La contribution potentielle de la gestion des déchets à une économie bas carbone vise à « sensibiliser les décideurs politiques au réel impact de la gestion des déchets sur les changements climatiques », indique Delphine Lévi Alvarès, responsable des relations institutionnelles chez Zero Waste France. « Cela fait trop longtemps que l’impact climatique de la gestion des déchets est négligé », insiste Mariel Vilella, directrice adjointe de Zero Waste Europe.

L’impact sous-évalué des déchets sur le climat

Dans la comptabilisation officielle, la gestion des déchets (décharges, incinération...) ne représenterait que 3 % des émissions de gaz à effet de serre (GES). Pour les auteurs du rapport, ce chiffre est loin du compte, l’impact total des déchets dépassant largement cette estimation. En effet, actuellement une partie des émissions de GES dues aux déchets sont comptabilisées dans les sections agriculture (gaspillage alimentaire), énergie (incinération) ou encore industrie (prévention et recyclage). De fait, le rôle de la prévention et d’une meilleure gestion des déchets dans la réduction des émissions de GES est considérablement sous-estimé.

L’incinération : une mauvaise solution aux changements climatiques

Le rapport montre par ailleurs que dans un contexte de « décarbonation » de l’économie, nécessaire à l’atténuation des impacts des changements climatiques, des technologies comme l’incinération vont voir leur attractivité diminuer avec le temps et constitueront au final un obstacle à la mise en œuvre d’une économie bas carbone.

Les bénéfices d’une meilleure gestion des déchets sur le climat

Le rapport confirme enfin que les modes de traitement les plus hauts dans la hiérarchie européenne – la prévention, le réemploi et le recyclage – ont un potentiel considérable pour réduire les émissions responsables des changements climatiques. « Une stratégie déchets bénéfique pour le climat devra s’appuyer sur l’économie circulaire et minimisera les “fuites” de matière vers les déchets résiduels », écrivent les auteurs.

Sur le plan opérationnel, le rapport établit 11 recommandations, appelant à redessiner les politiques déchets pour donner la priorité à la prévention, au réemploi et au recyclage.

« De plus, au niveau européen comme international, il est temps de transférer les fonds destinés à lutter contre les changements climatiques aux options les plus bénéfiques plutôt qu’à l’incinération des déchets, qui contribue en réalité aux changements climatiques et met en péril l’activité des recycleurs à travers le monde », fait valoir Mariel Vilella.

 

Plus d’informations et téléchargement du rapport en cliquant ici

 

(1) Zero Waste Europe est un groupement d’organisations qui aide les communautés à repenser leur relation aux ressources : www.zerowasteeurope.eu

(2) Zero Waste France est une association citoyenne créée en 1997, qui milite pour la réduction des déchets : www.zerowastefrance.org

(3) L’Association des cités et régions pour le recyclage et la gestion durable des ressources (ACR+) est un réseau international qui promeut la gestion durable des ressources à travers la prévention, la réutilisation et le recyclage : www.acrplus.org

 

Derniers articles publiés

  • Du 21-10-17 au 20-11-17 1/3

    Aucun article ce mois ci

  • Du 21-09-17 au 20-10-17 2/3

    Aucun article ce mois ci

  • Du 22-08-17 au 20-09-17 3/3

    Aucun article ce mois ci

prec next